Date :

11 Septembre 2020

Lieu :

Bar Le Point de chute, 17 boulevard Victor, Paris 15, Antenne Covid officielle des Papa’s.

Présents :

Eusebe, Rénald, Vince P, Peps, Pascalou, Pilou, Mathieu, Guillaume, Mika, PH, Gaspard, Timo, Anthony, Amaury, Bajou, Benji, Juju, Henri V, Jean-Luc, Dudu, Teboul, Jean, Vincent N, Wilfried (FFSE), Henri L (un peu en retard), Leonel (très en retard).

Absents excusés :

Olive (respectant la distanciation sociale de très très loin)… Mais finalement présent (va comprendre).

Ordre du Jour :

1. Maux du Président
2. FFSE
3. Bilan Comptable
4. Les Chemises
5. La Toile
6. Entrainement
7. Homme vs Saucisse du match
8. Voyage voyaaage
9. Les Papa’s ont 20 ans
10. Election du bureau
11. Fernet Branca

Le drap est tendu, l’ambiance ne l’est pas. L’assemblée et le projo sont chauds. Après le passage obligé par la boutique Papa’s, l’Assemblée Générale peut commencer. Il est 20h21 et, bien sûr, le quorum est atteint.


  1. Maux du président

Comme chaque année, le Président ouvre la séance en se présentant au cas où certains joueurs auraient oublié qui il était. Il en profite pour présenter le reste du bureau encore élu pour quelques dizaines de minutes. 

Cette année, nous avons changé de fédération, passant de l’AFFR à la FFSE (Fédération Française de Sport d’Entreprise) afin d’aller vers quelque chose de plus structuré. Eusebio (et Peps dans le fond de la salle) précise que ça ne va pas être difficile de faire plus structuré qu’à l’AFFR ; remarque gratuite qui n’élève pas le débat.

Toutefois, il précise que “nous allons nous faire plaisir”, malgré cette période délicate qui “nous casse les couilles”.

Il regrette cette fin de saison bizarre et ressent les vibrations (les “Vibes” comme on dit à Bagneux) des Papa’s qui ont envie de courir de nouveau. Il se félicite de la forte participation aux premiers entrainements et souhaite que ça dure, comme d’habitude, surtout “quand y fera froid”.

Il précise aussi les nouvelles mesures Covid-19 qui rendent ce début de saison particulier : port du masque obligatoire dans l’enceinte du stade, jusqu’au vestiaire et, au retour, jusqu’à la voiture (pour ceux qui en ont une), vélo, tram, bus, etc.

Question de l’ailier savoyard: doit-on porter le masque sous la douche ?

Le bureau n’ayant pas la réponse, la question est partie par SMS chez Anne Hidalgo qui est très intéressée par les douches de Suzanne Lenglen.

A noter que le club se dote d’un Référent Covid (bénévole) en la personne d’FX, en pré-confinement ce soir donc absent.

En guise de conclusion et transition, le président annonce le “clap de fin” avec l’AFFR ce qui provoque la liesse dans l’assemblée.


2. FFSE

La FFSE nous accueille en 4ème division (D4).

Wilfried, responsable D4 et également arbitre prend la parole pour nous faire le topo :

La FFSE c’est 69 équipes réparties en 4 divisions : 14 équipes par division en D1, D2 et D3, le reste en D4. La D4, dans laquelle les Papa’s figurent, est divisée en 2 poules réparties en fonctions des forces de chacun, des kikiaunterrain et kikinenapas, kikiestloin et kikiestprès.

Les matches sont plutôt le samedi mais ça peut changer en fonction des possibilités des équipes. L’équipe ayant le plus d’ancienneté à la FFSE impose son style : choix de date et terrain.

Notre poule de D4 (D4B) regroupe 10 clubs ce qui nous fait 9 rencontres pour la phase régulière. Comme c’est un peu trop simple, les dirigeants ont anticipé des adhésions tardives et ont prévu un calendrier pour une poule de 12. Donc ça fait 11 journées, dont 2 à vide pour l’instant. (Si t’as compris, tu joues derrière, si t’as pas compris, tu joues devant (si jamais t’avais encore un doute), NDLR).

Les phases finales ont lieu tout le mois de juin. La FFSE organisant des jeux mondiaux et autres tournées en mai, il y aura peu de match durant ce mois.

Afin d’augmenter le nombre de matches, la FFSE propose aussi une coupe (pour Jean-Luc, c’est l’équivalent du challenge Yves du Manoir), regroupant les équipes de D3 et D4, qui démarre cette année aux huitièmes de finale (en janvier).

Peps argumente que la coupe permet de se frotter (même en période de Covid) à des équipes de D3 et soumet cette décision “d’équipe” au vote. La motion passe à l’unanimité.

Coté terrain, les règles demeurent à 90% les mêmes qu’en AFFR avec toutefois quelques nouveautés :

  • Application des règles “Rugby du monde” (World Rugby). PH note qu’on revient à des règles dont on a plus l’habitude comme le plaquage au buste avec coffrage du ballon, les pick-and-go sans soutien, les plaquages à 2, 3 ou 15, mais toujours pas de cuillère ni fourchette.
  • On peut buter les pénalités, taper des drops aussi.
    Question : qui va buter ?
    Réponse : il faut qu’on trouve des buteurs, sinon Pilou s’y collera.
  • Tout carton rouge entraîne 2 matches de suspension du joueur ; suspension pouvant être réduite à 1 match s’il fait la touche lors d’un autre match FFSE où les Papa’s ne jouent pas.
    Le carton rouge entraîne la perte d’un point au classement.
    Question : est-ce que le coach peut prendre un carton ?
    Réponse : le cas ne s’est jamais produit mais la FFSE pourrait créer cette exception pour nous.
  • Arbitrage : les arbitres sont obligatoires et appointés par la FFSE directement, sans intervention des équipes.
  • Pour participer aux phases finales, chaque joueur doit avoir joué plus de la moitié des matches.
    On peut aussi renforcer notre effectif avec des joueurs d’autres divisions (limité à 3 joueurs par match) ou de la même division (nombre illimité).

Notre capitaine (PH, NDLR) nous affine le contexte : nous avons été agacés par les approximations de l’AFFR, les annulations, etc.

Notre objectif est de finir premier de poule afin de passer en D3 ; ça passe par une bonne présence aux entraînements et par l’apprentissage des plans de jeu et autres combinaisons.

20h53 : Léo arrive.

Licence

Autre nouveauté, chaque joueur doit avoir sa licence auprès de la FFSE. Un certificat médical mentionnant l’aptitude à la pratique du Rugby en compétition (n’ayons pas peur des mots) est indispensable : pas de certificat, pas de match, pas de chocolat.

Peps rappelle que, pour obtenir son certificat médical, beaucoup de possibilités existent : vétérinaire (celui de Dudu est très bien), pédiatre (celui de Timo est très bien), proctologue (celui d’Eusébio est très complaisant quoiqu’un peu intrusif). Jules propose également d’autres services 2.0 sur ce sujet.

La licence FFSE est valable jusqu’au 31/08/2021 et permet de pratiquer toutes les disciplines de la FFSE : pétanque, tricot etc. sauf le foot (qui n’est pas un sport, NDLR).


3. Bilan comptable

Le trésorier prend la parole et remercie tous les Papa’s pour ses belles vacances.

Cette année, en FFSE, chaque joueur est assuré individuellement au travers de sa licence ce qui représente un surcoût de 28 euros par joueur.

En conséquence, et selon un calcul scientifique tellement complexe que même Excel a du mal à trouver le résultat, la cotise augmente et passe à 120 euros.

Les finances du club étant gérées de main de maître (après tout c’est moi qui écris le CR donc j’écris ce que je veux !), notre objectif est de ne pas augmenter la cotise l’année prochaine.

Pour le paiement, le RIB des Papa’s est toujours ouvert. Vous pouvez également payer par Lydia.


4. Les chemises

Eusebio salue le travail de Thomas et Vincent (et des hommes de l’ombre qui ont assuré les transferts Boutique –> Stock –> Broderie –> Point de chute) pour le temps passé et la qualité du produit fini.

La chemise est magnifique et rend très beau n’importe quel Papa’s moyen au départ, même ceux qui mettent les chemises par-dessus leur marinière Jean-Paul Gaultier.


5. La toile

Depuis cette année, les Papa’s sont présents sur le Ouebe via notre magnifique site, raccord avec nos chemises, magnifiques elles aussi.

Merci à nos Webmasters et autres Webmachins : Pilou, Christopher, Vincent.

Nous appelons les volontaires pour faire vivre le site en fournissant articles, photos ou vidéos et même compte-rendu de match (document hyper rare). Peps travaille sur le formulaire de consentement pour poster les médias comme chez Jacquie et Michel, étant donné qu’il connait déjà bien le fonctionnement.

De plus, nous avons maintenant une page Facebook publique qu’il faudrait partager avec tous ses contacts afin de la rendre encore plus populaire.


6. Entraînement

Rénald définit le cadre : pas de bière avant l’entraînement mais OK pour la bière après au Point de Chute. Entre les deux, on essaie de mettre du rythme, du contenu, de l’intensité… en un mot : du Rugby.

Il désire que l’on continue sur ce trend (cette tendance pour ceux qui ne travaillent pas dans la startup generation).

Il précise le mode opératoire : on démarre à 20H00, en tenue, par 1 seul tour de terrain (acquis social durement négocié à l’intersaison par les vieux Papa’s). Le travail physique et les ateliers sont maintenant mélangés pour gagner en rythme et en intensité, pour travailler en mode “fatigué” comme le souffle Pim à l’oreillette.

Notre co-coach rappelle que les trois-quarts doivent connaitre les combis notamment la “double anus rouge” très prometteuse pour leur mettre dans le c…


7. Homme vs Saucisse du match

Cette année, nous renouons avec une ancienne tradition Papa’s en instaurant :

  • L’homme du match qui recevra un casque d’or (comme Jean-Pierre Rives). Il devra entrer sur le terrain avec ce casque, au match suivant.
  • La saucisse du match récompensant le plus mauvais Papa’s du match. Notez que ce Papa’s ne sera pas forcément sur le terrain. Il recevra un saucisson à l’ail de moins en moins frais et devra entrer sur le terrain avec au match suivant.

8. Voyage voyaage

Le championnat s’étendant jusqu’à fin juin, l’organisation du déplacement de fin de saison va nécessiter plus de créativité.

L’idée est de ne surtout pas enlever le déplacement pour garder ce moment de plaisir de fin de saison. 

Donc cette année, les dates proposées sont :

  • Le 13 mars, jour d’Angleterre-France
  • Le 1er mai, qui tombe un samedi
  • Le 3 juillet, qui tombe aussi un samedi mais qui n’était pas férié au départ.

On a le choix dans la date et un peu de temps pour réfléchir mais faut pas trop tarder. Nous allons relancer les équipes italiennes qui pouvaient nous recevoir l’année dernière.


9. Les Papa’s ont 20 ans

Le club a été créé (approximativement) en 2000/2001 et aura donc 20 ans cette année.

Le président voudrait inviter les anciens qui tiennent encore debout pour un match de gala et finir au Club House.

La date reste à définir.


10. Election du bureau

A 21h30, le bureau démissionne.

Le président sortant s’échauffe et appelle aux candidatures. A part quelques viles railleries de Belges d’adoption, aucune candidature concrète ne se prononce.

A 21h32, le bureau est réélu à l’unanimité selon notre bonne tradition de république bananière.


11. Fernet Branca

C’est enfin l’heure du traditionnel Fernet Branca pour les nouveaux venus, nombreux cette année et  qu’on aime déjà :

  • Olive, le revenant de Chambéry qui avale son breuvage dans la douleur mais avec plaisir. Il aime ça !
  • Guillaume : Troisième ligne le jour, Ryan Gosling la nuit.
  • Antony le Viking, troisième ligne aussi.
  • Amaury qui va prendre la place titulaire de son frérot le susnommé Léonel, en, devinez quoi… troisième ligne. 
  • Riton notre hôte impeccable qui boit plus vite que son ombre.
  • Lola qui s’occupe de nos troisièmes mi-temps avec un soin délicieux et ses patates de la mort qui tue.
  • Gaspard qui veut jouer troisième ligne après avoir perdu 10 kilos.

L’Assemblée générale se conclut sur un dernier mot d’Henri qui nous fait lâcher notre petite larme et qui ouvre les festivités. Il est 22 heures, record battu.

Categories:

Tags:

2 Responses

  1. Une restitution parfaite. Une plume acérée. J’ai cru déceler une pointe d’humour (à confirmer). Un bon cru donc! Il se murmure que le trésorier voudrait devenir Secrétaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *